Auteur : Martin Gendron-Richard

Le film «Essentiels» présenté à Ciné-socio

Affiche du film «Essentiels»
Affiche du film «Essentiels»

17 octobre 2023 – Depuis déjà un peu plus d’un an, le Département de sociologie organise des projections de documentaires suivies de séances de discussion avec les artisanes et artisans du film, à l’UQAM, à raison d’un jeudi soir par mois. Le jeudi 12 octobre dernier, on présentait le documentaire «Essentiels», qui traite des enjeux des travailleuses et travailleurs immigrants temporaires ou demandeurs d’asile au Québec et de leur statut paradoxal de «travailleurs essentiels».

Sonia Djelidi et Sarah Champagne, scénaristes et protagonistes du film, sont venues à la rencontre du public uqamien pour présenter leur œuvre. La période de discussion qui a suivi la projection a permis à l’auditoire d’obtenir un accès privilégié à la pensée et à la démarche des invitées ainsi qu’à des informations inédites et même quelques anecdotes à propos de la production du film et de la suite des péripéties des protagonistes.

comité organisateur du ciné-socio et leurs invités
Le comité organisateur du Ciné-socio, du Département de sociologie, en compagnie des invitées. Première rangée: Leila Celis, Sonia Djelidi et Sarah Champagne. Deuxième rangée: Marcos Ancelovici et Paul Eid.

Les projections du Ciné-socio sont ouvertes au grand public et donnent lieu à des échanges des plus enrichissants. Ces soirées, dignes des meilleurs ciné-clubs et festivals, abordent des enjeux de société pertinents et stimulent la vie sur le campus de l’UQAM.

Prochainement à l’écran

16 novembre 2023: «Ressources» de Hubert Caron-Guay et Serge-Olivier Rondeau, suivi d’une discussion avec les réalisateurs animée par Magali Uhl, professeure au Département de sociologie de l’UQAM. Exceptionnellement, la projection sera coorganisée avec le Centre de recherche Cultures – Arts – Sociétés (CELAT) et aura lieu dans la salle Jean-Claude Lauzon (J-S1430), au Pavillon Judith Jasmin de l’UQAM. Nous commencerons à 17h30 avec de la pizza et des boissons!

7 décembre 2023: «Into the Weeds: Dewayne ‘Lee’ Johnson vs. Monsanto Company» de Jennifer Baichwal. Discussion animée par Louise Vandelac, professeure au Département de sociologie de l’UQAM.

Consultez la page du Ciné-socio sur le site web du département en cliquant ici.

Psychologie, sexologie ou travail social à l’UQAM : conseils pour vos demandes d’admission et alternatives aux programmes contingentés

10 octobre 2023 – Les baccalauréats en psychologie, sexologie et en travail social à l’UQAM sont très convoités et ils sont contingentés. Dans cet article, retrouvez des conseils pour préparer vos demandes d’admission ainsi que des alternatives à considérer pour une admission éventuelle en psychologie, en sexologie ou en travail social

Conseil numéro 1 : vérifiez les conditions d’admission 

En psychologie et en sexologie, on exige des cours préalables de méthodes quantitatives et de biologie humaine. Ceux-ci doivent être réussis avant l’entrée dans le baccalauréat.

En travail social, il n’y a pas de cours préalables. Toutefois, une expérience pertinente d’au moins 300 heures (emploi ou bénévolat) sera exigée si vous n’étudiez pas dans un DEC relié aux sciences humaines.  

Conditions d’admission en psychologie 

Conditions d’admission en sexologie 

Conditions d’admission en travail social

Conseil numéro 2 : évaluez vos chances  

Vous devez répondre aux exigences d’au moins une des bases d’admission proposées, la plus avantageuse sera retenue au moment de la sélection. 

Si vous provenez directement du cégep, c’est votre cote R qui compte. Vérifiez celle de la dernière personne admise (année précédente) dans les baccalauréats visés.  

Votre dossier pourrait aussi être évalué selon vos notes universitaires ou votre expérience professionnelle, le cas échéant.  

Conseil numéro 3 : utilisez vos 3 choix sur votre demande d’admission

La prudence et l’anticipation sont de mise! Nous suggérons fortement d’utiliser les 3 choix de programmes autorisés sur votre demande d’admission. Ainsi, en cas de refus dans votre programme de premier choix, vous pourriez être accepté dans un champ d’études qui vous intéresse et qui pourrait éventuellement servir de porte d’entrée dans un programme contingenté. 

En effet, la Faculté des sciences humaines offre plusieurs certificats non contingentés qui peuvent être combinés dans un baccalauréat par cumul et parfois même servir de porte d’entrée pour la psychologie, la sexologie ou le travail social.  

Voici 3 certificats qui abordent les enjeux liés à des populations spécifiques, à considérer en plan B aux programmes contingentés, selon vos intérêts. 

Certificat en études féministes  

Dans ce certificat, on s’intéresse aux enjeux qui touchent les femmes, les féminismes et les rapports sociaux de sexe. Certains cours offerts se retrouvent également dans les baccalauréats en psychologie, en sexologie et en travail social. 

Certificat en immigration et relations interethniques  

Ce programme a des cours en commun avec le baccalauréat en psychologie et le baccalauréat en travail social. À considérer pour les personnes qui s’intéressent aux phénomènes migratoires contemporains et aux relations interethniques.   

Par ailleurs, il est à noter que le certificat en études critiques des sexualités aborde des enjeux en lien avec la sexualité qui bousculent les normes sociales. Certains cours offerts dans ce programme se retrouvent également dans le baccalauréat en sexologie. Il est à noter que ce certificat est contingenté (voir les conditions d’admission en cliquant ici). 

Conférence pour vous aider à préparer votre admission  

Au-delà de l’image que l’on se fait de la psychologie, de la sexologie ou du travail social, il est important de bien comprendre en quoi consistent ces programmes d’études. Quels sont les débouchés après le baccalauréat ? Combien d’années d’études supérieures sont exigées pour faire partie d’un ordre professionnel ?

Une conférence sera offerte pour répondre à toutes ces questions lors des Portes ouvertes de l’UQAM, le samedi 21 octobre 2023, de 13 h 45 à 14 h 45 :

La Faculté des sciences humaines de l’UQAM se distingue par la qualité de ses programmes d’études et concentrations dans différents domaines des sciences humaines. Cliquez ici pour en savoir davantage sur nos programmes de 1er cycle. 

Affluence record à l’activité d’accueil de la rentrée

1er septembre 2023 —Au début de chaque trimestre, les personnes nouvellement inscrites à l’UQAM sont invitées à découvrir leur université à l’occasion de l’activité d’accueil de la rentrée. La Faculté des sciences humaines collabore à l’organisation de cet accueil avec les Services à la vie étudiante. Cette journée d’activités permet de découvrir le grand éventail de services offerts à la communauté étudiante et de visiter le campus, le tout dans une ambiance décontractée, une semaine avant l’effervescence du début des classes.

Cet automne, c’est près de 300 personnes qui ont participé à l’activité d’accueil de la Faculté des sciences humaines, un record! L’événement a eu lieu le mardi 29 août dans un des plus grands amphithéâtres de l’UQAM, qui, rempli au maximum de capacité, n’a pas suffi pour contenir toutes les personnes présentes. Un deuxième local a dû être ouvert pour présenter la retransmission en direct de l’événement. Par ailleurs, une vingtaine de personnes assistaient à distance à la conférence, via l’application Zoom.

Lysiane Boucher, conseillère aux Services à la vie étudiante, s’adresse aux nouvelles personnes inscrites à la Faculté des sciences humaines

Une équipe engagée

Le mot de bienvenue a été prononcé par Nathalie Houlfort, vice-doyenne aux études, qui a aussi offert à l’auditoire une courte présentation sur le fonctionnement de la faculté. Nancy Moreau, coordonnatrice à la faculté et maître de cérémonie pour l’occasion, a présenté les différents services offerts par la faculté ainsi que plusieurs ressources pour éviter les infractions académiques comme le plagiat, entre autres.

Par ailleurs, Yolaine Chénard et Simon Côté-Lapointe, du Service des bibliothèques, ainsi que Lysiane Boucher, des Services à la vie étudiante, se sont ensuite relayés au micro pour présenter les autres services offerts à notre communauté étudiante. La professeure de psychologie Marie-Hélène Verronneau, qui mène des recherches sur la réussite éducative et la santé mentale à l’adolescence et à l’âge adulte, a terminé la première partie de l’événement par une conférence à propos de l’état d’esprit à développer pour favoriser sa réussite.

Il est à noter que toutes les présentations seront transmises par courriel aux personnes inscrites à l’activité.

Médaille d’or du Gouverneur général

L’assistance a réservé un accueil chaleureux à Cindy Boisjoly, nouvellement docteure en psychologie et récipiendaire de la médaille d’or du Gouverneur général du Canada en 2022. En effet, c’est durant l’activité d’accueil de la rentrée que Madame Boisjoly a reçu sa médaille d’or des mains de Lucie Dumais, doyenne de la faculté. Cet honneur récompense des personnes diplômées qui ont obtenu la meilleure moyenne au terme de leurs études dans leur université.

De gauche à droite: Lucie Dumais, doyenne; Cindy Boisjoly, médaillée d'or du Gouverneur général; Nathalie Houlfort, vice-doyenne aux études
De gauche à droite: Lucie Dumais, doyenne; Cindy Boisjoly, médaillée d’or du Gouverneur général; Nathalie Houlfort, vice-doyenne aux études

Un bon départ

Au terme de la conférence d’accueil, qui s’est soldée par le tirage au sort de plusieurs prix de présence, les personnes étudiantes nouvellement inscrites ont été invitées à suivre leurs guides pour découvrir les principaux lieux du campus.

Pour obtenir davantage d’information concernant la rentrée (soutien financier, dates importantes, événements, etc.) consultez le portail étudiant.

Le Service des bibliothèques met à la disposition de la communauté de la faculté des ressources, des guides et du personnel de soutien pour toutes les disciplines touchées par ses programmes. Consultez le répertoire des ressources disponibles dans la section «Sciences humaines» du site web du Service des bibliothèques.

Découvrez la Faculté des sciences humaines ainsi que ses programmes d’études, regroupements de recherche, services, concours et plus en visitant son site web.

Visite guidée organisée par les Services à la vie étudiante de l'UQAM
Visite guidée organisée par les Services à la vie étudiante de l’UQAM

Prix d’excellence en recherche

21 juin 2023 – Le concours des Prix d’excellence en recherche de la Faculté des sciences humaines bat son plein. La date limite pour soumettre un dossier de candidature est le 29 septembre 2023.

Les Prix d’excellence en recherche de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM reconnaissent la contribution exceptionnelle en recherche de trois membres du corps professoral de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM. La faculté remet à chaque personne lauréate un parchemin accompagné d’une subvention de recherche de 3 000 dollars.

Catégories de prix

Les professeures, professeurs réguliers ainsi que les chargées de cours, chargés de cours des départements ou école de la Faculté des sciences humaines sont admissibles au concours.

  • Carrière – pour les professeures, professeurs en poste à l’UQAM depuis 10 ans et plus, au 1er juin de l’année en cours;
  • Jeune chercheure, chercheur – pour les professeures, professeurs en poste à l’UQAM depuis moins de 10 ans, au 1er juin de l’année en cours;
  • Chargée de cours, chargé de cours – pour celles et ceux figurant sur la liste des personnes chargées de cours actives au moment du concours et possédant un minimum de 5 ans d’expérience en enseignement à la Faculté des sciences humaines de l’UQAM au 1er juin de l’année en cours;

Visitez la page web des Prix d’excellence en recherche pour en savoir davantage sur les modalités et les règlements du concours.

La Faculté des sciences humaines regroupe des personnes œuvrant dans une diversité de disciplines de recherche et utilisant des approches variées, fondamentales ou appliquées, quantitatives, qualitatives ou interprétatives, réalisées en partenariat ou non avec différents milieux. La faculté reconnaît la richesse de cette diversité et en tient compte, de même que des conventions particulières de production et de diffusion de la recherche des différents champs disciplinaires, lors de la sélection des personnes lauréates.

Nouvelle vice-doyenne aux études et renouvellement du mandat de la vice-doyenne à la recherche de la Faculté des sciences humaines

Nathalie Houlfort, vice-doyenne aux études
Nathalie Houlfort, vice-doyenne aux études

7 juin 2023 – La Faculté des sciences humaines de l’UQAM accueille madame Nathalie Houlfort, Ph. D., professeure au Département de psychologie, à titre de vice-doyenne aux études. Madame Houlfort est entrée en poste le 1er juin 2023 et succède à Lucie Dumais, qui a récemment été élue doyenne de la faculté. 

Nathalie Houlfort est professeure au Département de psychologie de l’UQAM depuis 2010, où elle a assumé la direction des programmes de 1er cycle de 2020 à 2023. Titulaire d’un doctorat en psychologie de l’Université McGill (Ph. D., psychologie, 2004) et d’un baccalauréat en psychologie de l’UQAM (B. Sc., psychologie, 1999), madame Houlfort a également été professeure à l’École nationale d’administration publique (ENAP) de 2005 à 2010 tout en maintenant une pratique à titre de psychologue du travail. Parmi ses domaines d’expertises, on peut compter les processus motivationnels, tels que la satisfaction des besoins et la passion au travail, appliqués dans la gestion de l’interface travail-famille et les transitions de vie à l’âge adulte.

Renouvellement du mandat de Lucie Ménard, vice-doyenne à la recherche

Lucie Ménard, vice-doyenne à la recherche
Lucie Ménard, vice-doyenne à la recherche

Par ailleurs, la faculté tient à souligner que la vice-doyenne à la recherche, Lucie Ménard, Ph. D., dont le premier mandat de trois ans arrivait à échéance le 31 mai 2023, a vu son mandat renouvelé jusqu’à la fin de l’année.

Lucie Ménard est professeure au Département de linguistique depuis 2003. Ses intérêts de recherche sont le développement de la parole, le rôle de la vision et de l’audition dans la production et la perception de la parole ainsi que la réalité virtuelle appliquée à l’orthophonie. 

Toute l’équipe de la faculté félicite les vice-doyennes pour ces nouveaux mandats et a très hâte de poursuivre ses projets avec elles!

Du nouveau au pavillon Hubert-Aquin

pavillon Hubert-Aquin
Le pavillon Hubert-Aquin, à l’angle des rues Saint-Denis et Sainte-Catherine, dans le Quartier latin

30 mai 2023 – Le pavillon Hubert-Aquin, figure emblématique du Quartier latin de Montréal, a récemment fait l’objet de rénovations majeures. Non seulement les améliorations du niveau métro aux abords de la cafétéria et de la bibliothèque sont-elles remarquables, mais il y a aussi du nouveau au troisième étage.

vue du pavillon Hubert-Aquin
Vue du troisième étage du pavillon Hubert-Aquin

Ce dernier a lui aussi été entièrement rénové en vue d’accueillir quatre unités de la Faculté des sciences humaines. En effet, le Département de linguistique ainsi que les trois instituts de la faculté, soit l’Institut de recherche et d’études féministes, l’Institut des sciences cognitives et l’Institut santé et société, viennent tout juste d’emménager au pavillon A.

Les nouveaux locaux abritent autant des bureaux que des laboratoires et des salles de réunion. Dessinés au goût du jour, ces espaces individuels et collaboratifs harmonieusement disposés sont baignés par une lumière naturelle que l’abondante fenestration double d’une vue magnifique sur les environs.

aire de restauration du pavillon Hubert-Aquin
Aire de restauration adjacente à la cafétéria, pavillon Hubert-Aquin

Situé au coin des rues Saint-Denis et Sainte-Catherine, le pavillon Hubert-Aquin est aisément accessible en vélo, en métro ou en auto. Plusieurs stationnements publics sont disponibles à proximité. Des aires de détentes et de restauration extérieures et intérieures sont intégrées à ce nouvel environnement de travail, de vie, d’études et de recherche, qui, on le sent dès la première visite, sera un milieu des plus dynamiques dès la rentrée.

Visitez les sites web du Département de linguistique, de l’Institut de recherche et d’études féministes, de l’Institut des sciences cognitives et de l’Institut santé et société pour en savoir davantage sur les activités et les programmes offerts.

Fin du mandat de la doyenne de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM

Fin du mandat de la doyenne de la Faculté des sciences humaines de l'UQAM

29 mai 2023 – C’est bel et bien la fin d’une époque à la Faculté des sciences humaines de l’UQAM. En effet, la doyenne, Josée S. Lafond, terminera son deuxième et dernier mandat à la tête de la faculté le mercredi 31 mai 2023.

Josée S. Lafond, doyenne
Josée S. Lafond, doyenne de la Faculté des sciences humaines

L’heure de la retraite n’a pourtant pas encore sonné pour la doyenne sortante qui demeure dans le giron de l’université, après 35 années de service dont 10 à titre de doyenne, 5 à titre de vice-doyenne et 20 à titre de professeure au Département de sexologie.

Cela étant dit, la faculté a tout de même tenu à souligner l’importance de la contribution de madame Lafond à sa mission et à son développement. Un vin d’honneur a été organisé pour la doyenne, à son insu. Une soixantaine de membres de la faculté se sont donc retrouvés dans la salle de la reconnaissance (local D-R200), le mardi 23 mai 2023, pour la surprendre. Le professeur au Département de psychologie, Marc-Simon Drouin, a animé de main de maître l’événement. Plusieurs collègues de la doyenne ont pris la parole pour lui rendre hommage dans des allocutions au ton parfois humoristique, parfois personnel, mais toujours bien senties. Ont pris la parole: Marc-Simon Drouin, professeur au Département de psychologie et animateur de l’événement, Lucie Dumais, vice-doyenne aux études, Lucie Ménard, vice-doyenne à la recherche, Yolande Cohen, Juan-Luis Klein et Robert J. Vallerand. En outre, des membres du personnel de la faculté ont écrit de courts textes relatant leurs meilleurs souvenirs de la doyenne. Ces textes, ainsi que plusieurs photos, ont été projetés en boucle durant la soirée dans un diaporama illustrant les 10 ans de mandats de la doyenne sortante.

Retour en photos sur l’événement

On peut donc bel et bien parler d’une page d’histoire qui se tourne pour l’UQAM, tant l’apport de Josée S. Lafond à la faculté et à l’université est important. À cet effet, Le Conseil académique de la Faculté des sciences humaines, plus haute instance de la faculté, a d’ailleurs adopté une mention de remerciement à l’égard de la doyenne sortante pour l’ensemble de sa contribution à la faculté et aux sciences humaines.

Quant à la relève, le changement de garde au décanat est déjà amorcé. C’est l’actuelle vice-doyenne aux études, Lucie Dumais, qui prendra officiellement les rênes de la faculté à compter du jeudi 1er juin 2023.

Grand merci Josée, ce n’est qu’un au revoir!

15e anniversaire du DESS en résilience, risques et catastrophes

15e anniversaire du DESS en résilience, risques et catastrophes

17 mai 2023 – Le Département de géographie de l’UQAM a célébré le 15e anniversaire du DESS en résilience, risques et catastrophes à l’occasion d’un cocktail qui s’est déroulé à l’Agora du Cœur des sciences le 11 mai 2023. L’événement festif, auquel ont participé, entre autres, des personnes étudiantes et des personnes diplômées du programme, avait un air de retrouvailles. « Une fête de famille », selon le professeur Yannick Hémond, responsable des programmes de 2e cycle en résilience, risques et catastrophes de l’UQAM.

Une affaire de famille

Le professeur Hémond insiste sur le mot « famille ». En effet, selon lui, il règne un réel esprit de corps au sein des cohortes du programme. À titre d’exemple, les personnes diplômées gardent contact bien après leur passage à l’UQAM et elles continuent toujours à se voir, et ce, plusieurs fois par année. On pouvait même rencontrer des diplômés des années 2010 et 2014 lors du cocktail.

Le département de géographie en compagnie de personnes étudiantes et diplômés du DESS en résilience, risques et catastrophes
Des membres du Département de géographie en compagnie de personnes étudiantes et diplômées du DESS en résilience, risques et catastrophes

L’événement a été organisé de main de maître par l’équipe du Département de géographie en marge du Colloque de l’association des géographes du Québec, une semaine d’activité que l’équipe du Département coorganisait également.

C’est la doyenne de la Faculté des sciences humaines, Josée S. Lafond, a ouvert les festivités avec un mot de bienvenue. Juan Luis Klein, directeur du Département de géographie et Michel C. Doré, professeur associé au département, se sont aussi adressé à l’assistance.

Un programme innovant

Le programme de DESS en résilience, risques et catastrophe a vu le jour à l’automne 2008, sous l’appellation DESS en gestion des risques majeurs. Il a été mis sur pieds à la demande du gouvernement du Québec, en vue d’offrir une formation de 2e cycle universitaire aux professionnelles et professionnels œuvrant dans les services de première ligne ou dans la société civile, dans des domaines allant de la gestion à l’ingénierie, en passant par la sécurité publique et la communication.

En 2020, le DESS a été mis à jour et renommé Résilience, risques et catastrophes, signe de son adaptation aux besoins grandissants en matière d’interdisciplinarité, entre autres choses. Il s’agit à ce jour du seul programme de ce type dans toute la francophonie. Ses enseignements sont basés sur l’apprentissage par projet et il est offert à temps plein en mode hybride ainsi qu’à temps partiel à distance. Selon Yannick Hémond, voilà certainement des causes du succès du DESS ainsi que du sentiment d’appartenance et de l’attachement des personnes étudiantes et diplômées du programme.

Pour en savoir davantage sur le DESS en résilience, risques et catastrophes, visitez le site web étudier.uqam.ca. La date limite pour déposer une demande d’admission est le 1er août 2023. Des conditions peuvent s’appliquer.

Yannick Hémond est lauréat du Prix d’excellence en enseignement de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM, volet relève, édition 2022.

Colloque interordre de la recherche en sciences sociales et humaines

Colloque interordre de la recherche en sciences sociales et humaines

15 mai 2023 – La Faculté des sciences humaines de l’UQAM a le plaisir et le privilège d’être l’hôte du Colloque interordre de la recherche en sciences sociales et humaines organisé par l’Association pour la recherche au collégial (ARC). Cet événement s’inscrit dans le cadre du projet L’expérience qui fait la différence que l’ARC mène en partenariat avec le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec.

L’objectif principal du Colloque interordre de la recherche étudiante en sciences sociales et humaines est d’offrir aux personnes étudiantes du collégial ou des 2e ou 3e cycles universitaires la possibilité de participer à un événement qui s’appuie sur la communication scientifique et le transfert des connaissances. Plus précisément, ce colloque vise à promouvoir la recherche dans le secteur des sciences sociales et humaines, des arts et des lettres, à inciter les collégiennes et collégiens à poursuivre leurs études dans un domaine qui les intéresse, à offrir un lieu de réseautage entre les participantes et participants, à leur faire vivre une expérience – parfois pour la première fois – de journée scientifique, à favoriser les échanges et les contacts entre les étudiantes et étudiants des ordres collégial et universitaire, et enfin, à reconnaître et à mettre en lumière les efforts qu’elles et ils investissent dans la réalisation de leurs activités de recherche.

Lors cette journée d’activités qui se déroulera au pavillon J.-A.DeSève de l’UQAM, des personnes étudiantes du collégial présenteront des communications affichées, alors que des personnes étudiantes des 2e et 3e cycles universitaires présenteront des communications orales. Les 34 communications qui figurent au programme de la journée seront autant d’occasions de se tenir au courant de projets de recherche relevant de domaines variés comme la sociologie, la psychologie, la criminologie, la littérature, l’histoire, l’économie, la philosophie et la sexologie.

Outre ces communications, l’horaire comprend également une présentation de Louise Poissant, directrice scientifique des Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC), la visite de laboratoires de recherche, la possibilité d’échanger avec des représentantes ou représentants d’organismes qui soutiennent la recherche ainsi qu’une table ronde réunissant des membres de regroupements étudiants préoccupés par la formation de la relève en recherche.

Unique en son genre, cet événement est rendu possible grâce à une subvention du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie et une contribution financière du FRQSC. De plus, la collaboration exceptionnelle de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM permet de réaliser l’événement dans un contexte de réelle valorisation du secteur des sciences sociales et humaines, des arts et des lettres.

L’inscription, sans frais, est obligatoire : https://forms.gle/n5zCaxvLpZLcwdVU7

Consultez le site web du colloque pour davantage d’information.

Renseignements : arc@cvm.qc.ca


Lancement du concours des Prix d’excellence en enseignement de la faculté, édition 2023

5 mai 2023 – Soumettez dès aujourd’hui des candidatures au concours des Prix d’excellence en enseignement de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM, édition 2023!

Les Prix d’excellence en enseignement comportent trois volets: Carrière, Relève et Chargée de cours, chargé de cours. Ils sont accordés annuellement à des membres du personnel enseignant reconnus pour leurs qualités de pédagogue et leurs préoccupations envers la qualité de la formation des personnes étudiantes. La faculté remet à chaque personne lauréate un parchemin accompagné d’une subvention de 2 000 dollars consacrée à ses activités d’enseignement.

Les professeures, professeurs réguliers ainsi que les chargées de cours, chargés de cours des départements ou école de la Faculté des sciences humaines sont admissibles au concours.

Propositions de candidature

Dans un premier temps, nous invitons les membres de la communauté étudiante et les membres du personnel enseignant de la faculté à proposer les candidatures des personnes qu’ils savent à la hauteur de cette reconnaissance. 

Dans un second temps, les personnes nommées seront invitées par le décanat de la faculté à déposer leur dossier de candidature.  

Soumettez la candidature d’une personne en remplissant le court formulaire disponible ici.

Les propositions de candidature peuvent être soumises par :

  • une professeure, un professeur ou une chargée de cours, un chargé de cours
  • une personne étudiante
  • un groupe constitué de ces personnes
  • la personne candidate elle-même

Date limite pour proposer la candidature d’une personne : lundi 29 mai 2023.

Les personnes nommées seront appelées à déposer leur dossier de candidature au plus tard le lundi 25 septembre 2023.

Visitez la page web des Prix d’excellence en enseignement pour en savoir davantage sur les modalités et les règlements du concours.

Renseignements
Martin Gendron-Richard

Faculté des sciences humaines de l’UQAM

Incontournable du domaine des sciences humaines et sociales, la Faculté des sciences humaines de l’UQAM propose des programmes d’études solidement ancrés tant sur le plan théorique qu’empirique. Elle offre un milieu universitaire dynamique, stimulant et inclusif propice à la réalisation de recherches novatrices, à la liberté intellectuelle et à la démocratisation des savoirs.

Coordonnées

Faculté des sciences humaines
Local DS-1900
320, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L7