La radio pour valoriser la recherche étudiante

Félix dusseau, doctorant en sociologie
Félix Dusseau, doctorant en sociologie à l’UQAM, anime la série de balados (Re)Chercher diffusée à CHOQ.ca

Chercher.
On passe notre vie à chercher. Ce que l’on va manger. Nos clés. Qui on est.
Et puis, il y a ceux qui (re)cherchent.
Mais, ça sert à quoi la recherche?
Ça fait quoi un chercheur?

9 juillet 2020 – Mû par le désir de démystifier la recherche, Félix Dusseau, doctorant en sociologie à l’UQAM, a lancé la baladodiffusion (Re)Chercher. Consacrées à la recherche étudiante, les balados sont diffusées sur la plateforme numérique CHOQ.ca.

« À quoi servons-nous, nous autres, qui faisons de la recherche? »

D’entrée de jeu, Félix partage que non seulement il adore qu’on lui pose des questions, mais il interroge lui-même beaucoup les gens. Ce n’est donc pas un hasard si on retrouve le jeune français, originaire de Cognac, à la barre de l’émission depuis l’automne 2019.

Par l’entremise de son émission, Félix veut mettre de l’avant la recherche étudiante et valoriser son côté humain.

« Je souhaite que l’émission soit inspirante, mais non rébarbative », a-t-il mentionné. Le concept est simple. La personne invitée partage son parcours scolaire, présente sa recherche et la méthode utilisée puis indique ce qu’elle souhaite faire par la suite. Le tout se déroule dans une ambiance amicale et chaleureuse. Il s’entretient avec des étudiantes et des étudiants de l’UQAM, mais également d’autres universités québécoises et ne ferme pas la porte à des chercheures et chercheurs ailleurs dans la francophonie.

Le chercheur souhaite rendre la recherche accessible à toutes et à tous et partager la curiosité que sa famille lui a apporté. S’il a choisi la radio, c’est parce qu’elle occupait une place de choix au sein de sa famille – tout comme la lecture d’ailleurs – une famille d’agriculteurs curieuse et ouverte sur le monde. « Mon grand-père ne faisait pas ses sillons droits, car il avait toujours un livre avec lui », raconte-t-il, sourire aux lèvres.

Même si les sujets choisis sont majoritairement liés aux sciences humaines, il souhaite aller dans des champs d’études totalement différents. « À quoi servons-nous, nous autres, qui faisons de la recherche? » Voilà la question à laquelle il souhaite répondre grâce à son émission qui diffuse un nouvel épisode une fois par mois.

Dans cette aventure radiophonique, il est accompagné de Maud Chomienne (étudiante française au baccalauréat en droit à l’UQAM) et Andréanne Sharp (doctorante en audiologie à l’Université de Montréal).

Un parcours scolaire atypique

Le parcours scolaire de Félix est loin d’être linéaire. Après plusieurs années d’études en droit et l’obtention d’un DUT* en carrières juridiques, il revient à ses premiers amours, la sociologie. Il l’étudiera à l’Université de Bordeaux d’où il obtient un baccalauréat et une maîtrise. « Je suis un passionné d’histoire, mais j’ai choisi la sociologie, car je suis intéressé par l’amour et la sexualité comme objets sociaux, comme moyens de créer des liens entre les individus. »

Son sujet de recherche sur les bisexualités – potentiellement cible de railleries en France – le mène au Québec, où il atterrit le 13 janvier 2019 (par une température de -26 degrés Celsius!).  C’est pour étudier aux côtés de la professeure et spécialiste de la sociologie de l’intimité amoureuse (entre autres), Chiara Piazzesi, qu’il choisit l’UQAM comme université.

Sociologie et sexualités

Dans ses recherches, Félix s’interroge sur ce que signifie être en couple aujourd’hui, le pluripartenariat, les pratiques amoureuses comme le libertinage ou encore le polyamour. Il ajoute à cela une question de santé publique. Les personnes qui ont des relations sexuelles à plusieurs : est-ce qu’elles se protègent? Si oui, comment? « Je souhaite que mes travaux soient utiles, et j’interroge monsieur et madame tout le monde », a partagé Félix.

Ses travaux sont actuellement en pause, le terrain de recherche ayant quelque peu disparu en raison de la pandémie. Il en profite donc pour lire articles et ouvrages portant sur son sujet de thèse et pour échanger avec des amies et amis qui s’intéressent à sa thématique de recherche. « Ça me permet d’avoir d’autres façons de voir les choses, de réfléchir sur des points que j’aurai pu manquer. »

Félix est bénévole pour Les3sex*, organisme de bienfaisance qui lutte pour la santé sexuelle, où il est collaborateur aux productions scientifiques. Il a signé pas moins de 91 articles. Il travaille également dans un club libertin montréalais, également son terrain d’études.

Pour écouter les balados (Re)Chercher animées par Félix Dusseau, cliquez ici.

Faculté des sciences humaines de l’UQAM

Incontournable du domaine des sciences humaines et sociales, la Faculté des sciences humaines de l’UQAM propose des programmes d’études solidement ancrés tant sur le plan théorique qu’empirique. Elle offre un milieu universitaire dynamique, stimulant et inclusif propice à la réalisation de recherches novatrices, à la liberté intellectuelle et à la démocratisation des savoirs.

Suivez-nous

Coordonnées

Faculté des sciences humaines
Local DS-1900
320, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L7