Dre Pascale Brillon, Ph. D.

Psychologue, professeure au Département de psychologie, Université du Québec à Montréal, directrice du laboratoire de recherche Trauma et Résilience

Dre Pascale Brillon est l’auteure de quatre livres sous forme de guide : 1-Comment aider les victimes souffrant de stress post-traumatique (à l’intention des thérapeutes) ; 2-Se relever d’un traumatisme (à l’intention des victimes) ; 3-Quand la mort est traumatique (à l’intention des endeuillés) ; et 4-Entretenir ma vitalité d’aidant (à l’intention des intervenants). Elle a été invitée à partager son expertise lors de nombreuses commissions d’affaires publiques ainsi qu’au Sénat canadien.

En 2010, elle a reçu la mention de Diplômée Émérite pour sa « contribution exemplaire à la psychologie » par l’UQAM et a donné une formation à titre de MasterClinician à l’International Society for Traumatic Stress Studies.

En 2013, elle a été nommée Professionnelle Émérite de l’Hôpital du Sacré-Cœur pour sa « contribution au rayonnement universitaire de l’Hôpital ». De plus, cette clinicienne expérimentée forme des intervenants dans toute la francophonie.

Titre de la conférence

Maximiser notre croissance post-traumatique individuelle et collective : apprendre avec créativité de la Covid‑19

Résumé de la conférence

Après deux ans de pandémie, qu’avons-nous constaté en termes de résilience individuelle et sociale ? À la lumière de ce qui a été mis en place ces derniers mois, que devrions-nous plutôt faire socialement la prochaine fois afin de mieux aider les individus à traverser une épreuve collective ? Cette conférence mettra en évidence des moyens novateurs, créatifs et rassembleurs pour prendre mieux soin de la santé mentale de la population lors d’une grande crise sociale.

Elle dressera d’abord rapidement un portrait des facteurs qui ont rendu la pandémie éprouvante et les lacunes sur le plan des mesures sociales et psychologiques. Elle définira la résilience et détaillera ce que les recherches scientifiques nous ont appris afin de la maximiser. Elle précisera le rôle du sentiment d’auto-efficacité, de la tolérance à l’incertitude et des caractéristiques particulières de l’optimisme chez les populations résilientes. Elle explicitera les caractéristiques de souplesse émotionnelle et cognitive ainsi que le concept d’exposition à des autosoins vitalisants.

Par la suite, cette conférence ciblera les moyens qui pourraient être mis en place afin de maximiser nos ressources adaptatives individuelles et collectives : quelles mesures sociales originales et créatives pourraient être mises de l’avant afin de mieux aider la population lors d’une prochaine grande épreuve sociale ? Comment davantage intégrer ce que nous savons des recherches scientifiques axées sur la résilience dans des actions collectives novatrices et dynamiques ? Comment instaurer des stratégies rassembleuses et aidantes au plan psychologique ?

Enfin, elle abordera la croissance post-traumatique et la façon dont elle se distingue de la résilience. Elle précisera en quoi cette pandémie nous a changés en mieux, et… ce à quoi nous pouvons maintenant aspirer individuellement et collectivement.

Faculté des sciences humaines de l’UQAM

Incontournable du domaine des sciences humaines et sociales, la Faculté des sciences humaines de l’UQAM propose des programmes d’études solidement ancrés tant sur le plan théorique qu’empirique. Elle offre un milieu universitaire dynamique, stimulant et inclusif propice à la réalisation de recherches novatrices, à la liberté intellectuelle et à la démocratisation des savoirs.

Suivez-nous

Coordonnées

Faculté des sciences humaines
Local DS-1900
320, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L7