Prix d’excellence en enseignement/carrière

Francine Descarries, professeure
Département de sociologie
Photo : Émilie Tournevache

FRANCINE DESCARRIES
Département de sociologie

L’embauche en 1985 de Francine Descarries sera un point marquant de sa carrière, mais aussi de l’université qui l’a embauchée : l’UQAM. Depuis, l’université peut se féliciter d’être pionnière dans l’enseignement des études féministes et de compter sur une programmation unique en son genre. La professeure au Département de sociologie attire un grand nombre d’étudiantes et d’étudiants et se positionne, au sein de la francophonie, comme chef de file des études féministes, et ce, grâce à l’enseignement et la recherche de la professeure Descarries et des collègues avec qui elle partageait, et partage encore,  l’ambition de contribuer au déploiement des études féministes à l’UQAM,  à leur valorisation et à leur rayonnement local et international.  

Soucieuse de démocratiser le savoir, la sociologue et membre fondatrice de l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF) a non seulement collaboré avec des organismes gouvernementaux et syndicaux, mais a également laissé sa marque dans le milieu communautaire. Pour cette professeure engagée, l’impact des recherches en études féministes passe par la collaboration de chercheures et chercheurs, étudiantes et étudiants, et acteurs sociaux.

« J’ai toujours été convaincue que l’obtention de changements sociaux passait par l’éducation », a partagé la lauréate.

Au cœur de son enseignement : les étudiantes et les étudiants. Francine Descarries s’est toujours positionnée comme mentor, soucieuse de maintenir des relations égalitaires en salle de classe, de les pousser à développer une pensée critique et de valoriser l’expérience des étudiantes et étudiants comme source de savoirs. En 35 ans d’une carrière prolifique, elle a dirigé bon nombre de mémoires et de thèses formant ainsi toute une génération de chercheures et chercheurs en études féministes. Ayant à cœur l’innovation et l’excellence de son enseignement, elle a mis sur pied des séminaires novateurs aux cycles supérieurs.

Ses pairs ne tarissent pas d’éloges envers celle qui a mis sur pied le premier cours de sociologie de la condition féminine à l’Université de Montréal. C’était en 1978. Aujourd’hui, les nombreuses publications et outils pédagogiques, les centaines de communications scientifiques ou encore la cinquantaine d’événements ainsi que les prix remportés et les nombreuses distinctions témoignent de l’excellence de cette spécialiste de la sociologie féministe et des rapports de sexe ou de genre. Notons que la sociologue vient tout juste de se voir décerner par le gouvernement du Québec le prix Marie-Andrée-Bertrand pour ses recherches qui ont mené à des innovations sociales.

Novembre 2019

Faculté des sciences humaines de l’UQAM

Incontournable du domaine des sciences humaines et sociales, la Faculté des sciences humaines de l’UQAM propose des programmes d’études solidement ancrés tant sur le plan théorique qu’empirique. Elle offre un milieu universitaire dynamique, stimulant et inclusif propice à la réalisation de recherches novatrices, à la liberté intellectuelle et à la démocratisation des savoirs.

Suivez-nous

Coordonnées

Faculté des sciences humaines
Local DS-1900
320, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L7